Quelle plante dépolluante placer dans une cuisine ?

plante depolluante cuisine

Le professeur Bill Wolverton, qui est un ingénieur de la NASA, a pu prouver en 1980 que certaines végétations possèdent un pouvoir de dépollution. Les feuilles ou les racines de ces plantes peuvent agir comme des filtres pour absorber les gaz nocifs et purifier efficacement l’air intérieur. En effet, l’air intérieur regorge de polluants inodores et incolores provoqués par les produits ménagers, les peintures, les colles, les meubles en bois stratifié, les cigarettes, etc. Ces polluants peuvent affecter énormément l’état de santé des personnes. Ils sont à l’origine des maux de tête, allergie, fatigue chronique, insomnie et stress. Avoir des plantes qui ont des propriétés dépolluantes est alors indispensable pour entretenir et humidifier l’air. Mais toutes les plantes dépolluantes ne conviennent pas à toutes les pièces de la maison à cause de la différence d’air plus ou moins frais et de la luminosité. Les espèces à placer dans la cuisine doivent être résistantes pour supporter la température élevée de cette pièce.

Les plantes idéales dans une cuisine

Pour rendre la cuisine plus agréable et plus saine, on peut y mettre des plantes dépolluantes. Toutefois, la cuisine est sans doute la pièce la plus difficile de la maison. Les végétations devront donc supporter les températures élevées lorsque le four est allumé. C’est aussi une pièce humide à cause des vapeurs engendrées par la cuisson. Le mieux est d’opter pour des plantes tropicales qui sont robustes et qui s’accommodent bien à une forte chaleur et à un excès d’humidité. On parle surtout du nephrolepis, guzmania et broméliacée. Il est aussi recommandé de miser sur des fleurs ou plantes faciles à entretenir comme le patisson, le papyrus, le spathiphyllum et le pothos. Les plantes dépolluantes sont à privilégier dans une cuisine du fait qu’elles réduisent efficacement les polluants présents dans l’air. On peut citer le phoenix, le dragonnier, l’aglaonéma, le philodendron ou encore l’anthurium.

Quelques exemples de plantes dépolluantes de cuisine

Dans une cuisine, on peut opter pour les herbes aromatiques telles que le persil, le basilique et la ciboulette. Non seulement elles sont très décoratives, mais elles diffusent également des odeurs aromatiques agréables dans la salle. Et ces plantes dépolluantes purifient et assainissent aussi l’air intérieur. Ces herbes aromatiques peuvent être installées en pot suspendu contre un mur ou bien utilisées en tant qu’épice pour la cuisine.

Ceux qui souhaitent apporter une touche de couleur dans leur cuisine peuvent choisir les impatiens. Elles sont éclatantes de couleur pour une déco exotique et paradisiaque. En intérieur, on doit tout simplement les regrouper dans un pot suspendu ou dans un bac. L’entretien de cette plante dépolluante est facile, de plus, elle pousse rapidement.

Les plantes qui possèdent des vertus déshumidificateurs sont aussi adaptées aux conditions atmosphériques de la cuisine. Mais les plantes dépolluantes les plus conseillées pour la cuisine sont l’aréca, le caoutchouc, le pothos et le dragonnier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*